L'ÉCRITURE DU CORÉEN

Jean-Paul Desgoutte

 

 

 

Sejong

(1397-1450)

Quatrième roi de la dynastie Chosôn de Corée

 

 

Note 2 : Le texte français a été établi d'après les versions chinoise et coréenne originales. Il s'appuie également sur la traduction en langue anglaise publiée par le Centre de recherche linguistique de l'Université nationale de Chonnam : Understanding Hunmin-jong.um Haerye, (Hanshin Publishing Company, 1990, Séoul, Corée) et sur celle réalisée par Gari K. Ledyard, in The Korean Language Reform of 1446, Séoul, 1998. Les éléments entre crochets sont le fait des traducteurs, donc absents du texte original. Les transcriptions phonétiques correspondent, pour la première à la prononciation coréenne du mot chinois, pour la seconde à la transcription pin-yin du même mot.


 

 

 

 


[4] Il s'agit d'une convention de transcription de la série des fricatives labiales chinoises.