Tikaré

le brin ou la gerbe

Réalisation

Jean-Paul Desgoutte

Photographie

Rafi Toumayan

Vo 16 mm de 25 mn © 1981

Version DVD de 23 mn © 2004

Diffusion : Jean-Paul Desgoutte (Films)

 

 

Comment construire les diguettes ?


1 - MOYENS ET MANIERES DE FAIRE LES DIGUETTES

2 - L'ORGANISATION DU TRAVAIL

3 - L'EXPERIENCE D'UN AUTRE VILLAGE

4 - METTRE TOUT LE MONDE DANS LE COUP : REFLECHIR ET SE FORMER

5 - LES AUTRES ACTIVITES DU GROUPEMENT

 

 

 

 

"On va chercher le feu chez celui qui part le premier aux champs"

Chers amis,

Dans ce livre ce sont des jeunes qui parlent. Ils nous expliquent pourquoi et comment ils font des diguettes. Ils voient que leurs terres, chaque année, sont "gâtées" par l'érosion. Ils ont cherché un "médicament" pour éviter cela. Un ingénieur du service de l'agriculture leur a montré comment faire des diguettes en suivant les courbes de niveau. Ils ont appris à fabriquer leur niveau eux-mêmes. Cette formation, ils ne la gardent pas pour eux. Ils organisent maintenant des stages pour les jeunes des villages voisins et ainsi l'action se développe.

Beaucoup de jeunes de cette région, devant les difficultés qu'ils rencontrent au village, partent vers les pays de basse-côte. Quelques-uns ont réfléchi ensemble et ils ont vu que travailler dans un autre pays ce n'est pas une bonne chose. Pourquoi ?

D'abord parce que tu laisses tes vieux parents se débrouiller seuls au village. Ensuite tu vas enrichir par ton travail un autre pays que le tien. Quand tu étais enfant, ce sont tes parents, ton pays, qui t'ont nourri. Et quand tu as la force de travailler, tu t'en vas ailleurs pour revenir quand tu es vieux et que tu ne peux plus rien faire. Cette façon de faire n'aide pas ton pays à se développer, au contraire. Ils ont pris conscience de cela au cours de leurs réunions et ils ont cherché des moyens qui leur permettent de rester au village et d'y vivre normalement.

En plus des diguettes, ils ont créé un stockage de mil communautaire, ils font du jardinage, du reboisement...

Ce que font ces jeunes peut nous aider à comprendre que nous aussi, dans notre propre situation, nous pouvons nous prendre en main nous-mêmes et, sans attendre, chercher des solutions à nos problèmes.

Nous avons enregistré les paroles de ces jeunes au magnétophone. Ensuite, nous les avons transcrites dans ce livre. Elles sont classées en cinq chapitres. Après chaque chapitre, vous trouverez des questions pour vous aider à réfléchir seul ou en groupe.

Le GRAAP (Groupe de recherche et d'action pour l'auto-promotion paysanne)

Centre d'Etudes Economiques et Sociales de l'Afrique de l'Ouest : Cesao. ECHANGES 22 - MARS 1981